500L: Le design selon Fiat

mercredi 18 avril 2012

500L : le design selon Fiat

Au lendemain de l’avant-première mondiale au Salon de l’Auto de Genève, le design de la nouvelle Fiat 500L se voit illustré par « 500L, a Fiat Design Approach », une publication exclusive qui nous plonge au cœur d’une expérience créative extraordinaire et révèle la raison d’être du projet tout entier.

Un fil conducteur relie tous les moments et les expériences qui ont jalonné l’histoire de Fiat ; un périple marqué par la contribution de personnalités dotées d’une sensibilité profonde et d’une capacité à interpréter l’évolution de l’automobile.

De Dante Giacosa à Roberto Giolito, à qui l’on doit le changement de cap opéré par Fiat Design, on relève une volonté constante de concevoir des produits caractérisés par une grande richesse en matière de technologie et de design et, avant tout, destinés à préserver ce « sens de l’invention » qui constitue, de l’avis général, l’une des clés de la réussite du design italien sur la scène internationale.

De la Fiat 600 Multipla de 1956 (mise à l’honneur par le projet 500L en termes dialectiques au travers de la reproduction de certaines caractéristiques archétypales de polyvalence ainsi que de ses racines « morphologiques ») à la nouvelle 500 de 1957. De la 127 de 1972 à la Panda de 1980. De la Uno de 1983 à la Multipla de 1998. Retour sur des créations plus radicales et innovantes les unes que les autres ; véritable succession de « premières » et de références au centre de l’identité de la marque Fiat.

La voie empruntée par le projet 500, qui a marqué une phase importante de contextualisation pour la marque Fiat, trouve aujourd’hui une suite naturelle et cohérente, sous la forme d’un véhicule monospace comme la 500L, en sollicitant une fois de plus l’attention du public et le désir de connaître les développements successifs d’une nouvelle gamme. La physionomie typique de la Fiat 500L abandonne les lignes nettes et angulaires au profit des courbes tout en douceur. Evocation claire de valeurs « sémantiques », elle incarne un objet « pacifique » et non agressif, qui « transmet » la popularité et souhaite instaurer davantage d’harmonie dans le paysage et l’environnement urbains.

Le projet Fiat 500L

La Fiat 500L est le fruit d’un périple au cours duquel les designers de Fiat ont dû aller à l’encontre des thèmes de la faisabilité technologique, de la stratégie de marque et des études qui tentent de prédire le type de relation que nous aurons à l’avenir avec la voiture. Cette approche s’efforce de dépasser la relation forme/fonction pour se cristalliser sur l’utilisateur et sur ses besoins.

Observer la nouvelle 500L nous aide à comprendre à quel point l’iconicité, ou plutôt la force et le design personnel de la voiture, créent une véritable matrice pour l’ensemble du projet. L’objectif ? Poursuivre le processus d’identification de la marque, qui, à la faveur du succès de la Fiat 500, est parvenu à faire l’unanimité sur le marché.

Conçue dans l’optique d’une nouvelle plate-forme Fiat pour le segment B, la Fiat 500L est une voiture innovante qui s’adresse à une clientèle plus vaste et plus diversifiée. Elle entend établir des normes supérieures en termes d’habitacle et de confort. Résultat : un véhicule fonctionnel à souhait, capable de « dialoguer » avec le conducteur et qui garantit une qualité que l’utilisateur saura apprécier jour après jour.

D’où le thème de « l’optimisation de l’espace », l’un des piliers de la conception de l’habitacle de la 500L par les designers du groupe Fiat. Le compartiment conducteur et passager présente des proportions généreuses – à l’avant, la largeur maximale est de 1 456 mm (mesurée à la hauteur des épaules), pour une hauteur (du siège à l’impériale) de 1 034 mm (dimensions à l’arrière : 1 387 mm et 993 mm) –, un agencement qui offre de nombreux espaces de rangement et un compartiment à bagages d’une capacité de près de 400 litres. Le tableau de bord a quant à lui été spécialement conçu pour rassembler les compteurs et les principales commandes du système audio et informatique dans deux espaces adjacents, mais séparés.

Parmi les signes distinctifs de la 500L, épinglons l’habitacle extrêmement volumineux présent depuis le début. Pour obtenir ce résultat, les designers et les ingénieurs se sont mis d’accord pour compacter soigneusement les pièces mécaniques. Si la conception générale de l’architecture du véhicule respecte les principes de la « cabine à l’avant », c’est de là qu’est issue la réduction de la carrosserie et du capot, au profit de l’espace dans l’habitacle (en particulier au niveau de la ceinture de caisse et du toit) et, surtout, au profit d’une volonté « empathique » de sublimer l’ergonomie générale de la voiture. Une ergonomie garantie par la vue dégagée sur l’extérieur et par la luminosité du compartiment conducteur et passager. En effet, la 500L dispose du plus grand toit de sa catégorie (1,5 m² de surface vitrée) et de montants de pare-brise affinés et correctement répartis. Les avantages sont indéniables, y compris dans une optique de sécurité active et passive.

Fiat 500L : une innovation techno-logique

Utiliser une voiture signifie exploiter ses performances fonctionnelles et trouver tous les éléments matériels et immatériels qui simplifient la vie. L’accélération progressive qui s’est opérée ces dernières années a fait de la technologie un facteur à ne pas négliger. On considère de plus en plus la fonctionnalité offerte par tout type de dispositifs comme un élément rassurant et indissociable du bien-être psychologique.

La Fiat 500L fait la part belle à la technologie : de la structure de la cellule de survie à doubles montants avant, conçue conformément aux normes en vigueur aux Etats-Unis en matière de crash tests et de dimensions des matériaux utilisés, au plancher revu et corrigé, qui équipera la prochaine génération de modèles. De même, les systèmes de connexion réseau, de navigation et d’infodivertissement font appel à des interfaces brillamment simplifiées et conviviales tout en intégrant un dispositif spécifique d’autodiagnostic.

Le département Fiat Group Automobiles Colour & Material a mené une étude spécifique relative à la Fiat 500L et axée sur la classification de scénarios de référence potentiels, examinés pour restituer les formulations appropriées à l’expérience sensorielle. Outre une gamme personnalisée d’options prévoyant plus de trente associations chromatiques pour la carrosserie et le toit, ces recherches ont permis l’application de technologies et de processus de production qui maximisent la qualité et la valeur des propriétés physiques, tactiles et visuelles des matériaux, des équipements individuels et des finitions.